Se former, s'informer, s'entourer...

Chirurgie ambulatoire et RAAC :
La France veut rattraper son retard

Service de chirurgie ambulatoire. CHU de Limoges.

Jean-Pierre Gruest
Kiné actualité n° 1511 - 06/12/2017

D'ici 2022, 7 patients sur 10 devront être opérés en ambulatoire. C'est l'objectif ambitieux fixé début octobre par la ministre de la Santé, qui entend s'aligner sur les pays scandinaves et anglo-saxons. Est-il réaliste ? Comment y parvenir ? Avec quels bénéfices ? Quelles conséquences pour les masseurs-kinésithérapeutes ? Éléments de réponse.

Commentaires :

Déposer un avis (vous devez être connecté) Soumettre
Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...