Se former, s'informer, s'entourer...

Le syndrome douloureux du grand trochanter : de l'approche rhumatismale à l'application postarthroplastie de hanche par voie antérieure

Maude Traulle, Florian Forelli, Valérie Champain, Moulay Meziane
Kinésithér Scient 2018,0595:05-14 - 10/02/2018

L'essor des arthroplasties totales de hanche par voie antérieure et les protocoles éducatifs poussent parfois la kinésithérapie dans la prise en charge secondaire des compensations postopératoires à moyen terme.
Les récentes études menées montrent une hyperactivité du moyen fessier qui ne doit pas être assimilée à une seule tendinopathie mais plutôt à un syndrome douloureux du grand trochanter (SDGT).
La prise en charge de ce syndrome à la fois dans son dépistage et son amélioration montre l'importance que joue la kinésithérapie à la fois dans le soin et dans ses domaines d'expertises.

GREATER TROCHANTERIC PAIN SYNDROME:
The rheumatic approach to the application postarthroplasty of hip by anterior way
The rise of total hip arthroplasty by anterior and educational protocols pushes, sometimes physiotherapy in the secondary management of postoperative compensations in the medium term.
Recent studies show hyperactivity of the gluteus medius which should not be assimilated to a single tendinopathy but rather a greater trochanteric pain syndrome.
The management of this syndrome both in its screening and its improvement shows the importance that physiotherapy plays both in the care and in its fields of expertise.

Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

La ligamentisation à l'épreuve de la laximétrie gnrb®

Bertrand Perrot Kinésithér Scient 2018,0596:35-43 - 10/03/2018

La compréhension du phénomène de ligamentisation chez l'homme se dissocie aujourd'hui du modèle animal faisant jusqu'alors référence.
Des outils de laximétrie se sont développés...