Se former, s'informer, s'entourer...

La collecte du Neurodon aura lieu du 19 au 25 mars

Sophie Conrard
- 16 mars 2018

Le Neurodon est une campagne nationale de collecte de fonds, organisée depuis 2002 par la Fédération pour la recherche sur le cerveau, principalement dans les magasins Carrefour. Il s’agit de distribuer des coupons d’une valeur de 2€ à l’entrée du magasin et d’inciter les consommateurs à les scanner lors du règlement de leurs achats. 700 bénévoles doivent y participer.

La collecte du Neurodon dans les magasins Carrefour et Carrefour Market aura lieu du 19 au 25 mars 2018. Pour cette importante opération, la FRC Neurodon recherche chaque année des bénévoles pour :

- Distribuer aux clients ces coupons munis d’un code barre d’une valeur de 2 € ;
- Sensibiliser les clients à l’importance de soutenir la recherche sur le cerveau ;
- Inciter les clients à présenter le coupon à leur passage en caisse.

Depuis 2002, plus d’1,5 millions d’euros ont été récoltés grâce au Neurodon ce qui a permis à la FRC de financer plus d’une trentaine de programmes de recherche sur le cerveau. L'an dernier, les bénévoles ont distribué près de 60 000 coupons dans 200 magasins répartis dans toute la France, et ainsi récolté 117 000 €.

Les Français connaissent mal leur cerveau
À l’occasion du Neurodon 2018, la FRC a souhaité évaluer le niveau de préoccupation et de connaissances des Français au sujet de la santé de leur cerveau. Elle a réalisé un sondage qui a mis en évidence un décalage important de connaissances entre ce que l’on sait maintenant grâce aux chercheurs et ce que savent les Français.

Près de la moitié des Français, 45 %, se disent inquiets pour la santé de leur cerveau. 83% citent au moins une maladie du cerveau parmi les maladies les plus préoccupantes à titre personnel. On voit que c’est une préoccupation réelle et importante, résultat en cumulé proche de celui des cancers (84 %). Sans surprise, les jeunes (15-24 ans) sont davantage préoccupés par les troubles psychiques et les personnes âgées par les maladies neurologiques.

Il est surprenant de constater que les troubles psychiques inquiètent peu (31%) malgré le nombre très élevé de patients concernés par ces maladies en France. Sur ces 31% ayant cité au moins un trouble psychique, 12% concernent l’addiction et 22% un trouble psychique comme la dépression, les troubles bipolaires, la schizophrénie, l’autisme, les Toc, l’hyperactivité…

Les Français citent la drogue, l’alcool, le stress et le manque de sommeil comme les 4 facteurs de risque ayant le plus un « impact négatif très important » sur le cerveau. Les experts mettent encore plus en avant le manque de sommeil et le stress, qui apparaît comme l’un des facteurs les plus nocifs pour la bonne santé du cerveau.

Certains facteurs de risque, bien identifiés, sont minorés par les Français : l’isolement social, une alimentation trop riche, ou encore le manque d’activité physique.

Pour en savoir plus sur le Neurodon

Pour devenir bénévole

Pour tester votre cerveau

© FRC – Neurodon

Commentaires :

Déposer un avis (vous devez être connecté) Soumettre
Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

KINEDOC, CISMeF ET COVID-19 : la nécessité de référencer les brochures pédagogiques pour le patient

Gaétan Kerdelhué, Julien Grosjean, Emeline Lejeune, Catherine Letord, Stéfan Darmoni, Jean-Marc Oviève, Laurélyne Martin, Michel Gedda Kinésithér Scient 2020,0622:13-15 - 05/07/2020

La crise inédite du Covid-19 a fait apparaitre le besoin de recenser et de diffuser des supports didactiques thérapeutiques à destination des patients (auto-rééducation) en complément des séances,...

Un nouvel élan pour Kinedoc

Sophie Conrard - 15 juin 2020

La Fondation Pierre Fabre vient d’intégrer la base de données francophone Kinedoc dans son Observatoire de la e-santé dans les pays du Sud (ODESS).