Se former, s'informer, s'entourer...

Pour ses patients, la clinique Conti s'investit dans la RAAC

De gauche à droite : Muriel Boutout, infirmière référente RAAC, Marie-Paule Turpin, responsable hospitalisation, Catherine Morvan, directrice, Dr Ali Mohamed Bougacha, anesthésiste et Aline Lheureux, cadre référente chirurgie.

Jean-Pierre Gruest
Kiné actualité n° 1519 - 12/04/2018

La clinique Conti de l'Isle-Adam (95) applique un programme de réhabilitation améliorée après chirurgie (RAAC) à la plupart de ses patients opérés d'une prothèse de hanche ou de genou. Ce mode de prise en charge a fait l'objet d'un long travail préparatoire que le Groupe francophone de RAAC [1] a récemment distingué en reconnaissant l'établissement comme "centre de référence" en la matière.



Commentaires :

Déposer un avis (vous devez être connecté) Soumettre
Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

Exercer à l'étranger, une expérience qui ne s'improvise pas

Jean-Pierre Gruest Kiné actualité n° 1570 - 16/07/2020

Travailler ailleurs qu'en France, de façon ponctuelle ou durable, attire de plus en plus de kinésithérapeutes. Cette idée séduisante nécessite cependant un long travail de préparation. Quelles...

À l'IME et la Mas de Bartenheim, des kinés bien équipées

Véronique Vigne-Lepage Kiné actualité n° 1567 - 04/06/2020

Les 2 masseurs-kinésithérapeutes de l'établissement de l'Afapei, à Bartenheim, dans le Haut-Rhin, trouvent dans ses nombreux équipements et matériels des alliés pour leurs prises en charge,...