Se former, s'informer, s'entourer...

Thomas Aubertin-Tanguy, karateka et entraîneur de ses patients

Véronique Vigne-Lepage
- 14 septembre 2018

Plusieurs fois champion de France de karaté, 3e aux championnats du monde de 2008 et à l'Open Mondial de Paris en 2012, Thomas Aubertin-Tanguy avait un autre but en ligne de mire : devenir masseur-kinésithérapeute. Aujourd’hui, à 31 ans, c’est chose faite, après une formation à l’ostéopathie. Il trouve là une synergie entre ses différentes activités.



Commentaires :

Déposer un avis (vous devez être connecté) Soumettre
Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

Sport santé : une convention d'un genre inédit

Sophie Conrard - 9 juillet 2019

Dans le Gard, la CPAM soutient une expérimentation pour évaluer les bénéfices de l'activité physique adaptée pour les patientes atteintes d'un cancer du sein. Elle a signé une convention avec le...

Tour de France «on passe 1 h avec chaque coureur»

Alban Loizeau Kiné actualité n° 1547 - 04/07/2019

Christophe Hajaer s'alignera cet été sur son 12e Tour de France. Mais vous ne le verrez pas en train de pédaler dans le peloton : son rôle est de bichonner les coureurs de l'équipe Cofidis.