Se former, s'informer, s'entourer...

BPCO : des progrès à faire sur le repérage et la prévention des réhospitalisations

Le tabagisme est le principal facteur de risque de BPCO.

Jean-Pierre Gruest
- 5 février 2019

La bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) était à l'honneur du 23e congrès de pneumologie de langue française (CPLF) organisé à Marseille du 25 au 27 janvier. L'occasion d'insister sur la nécessité d'améliorer le dispositif de repérage de la maladie en mettant en place une nouvelle organisation des soins impliquant davantage les paramédicaux, mais aussi de constater l'échec du Prado BPCO.

Commentaires :

Déposer un avis (vous devez être connecté) Soumettre
Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

Tous responsables

Sophie Conrard Kiné actualité n° 1510 - 29/11/2017

Dire qu'il faut coucher les nourrissons sur le dos, ce n'est pas une question de mode. Ni un argument marketing imaginé pour vendre du matériel de puériculture. Des centaines, des milliers d'études menées dans...