Se former, s'informer, s'entourer...

Thomas Mesnier :
«Il n'y a pas que pour l'entorse de cheville que l'accès direct au cabinet du kinésithérapeute serait intéressant»

Sophie Conrard
Kiné actualité n° 1540 - 21/03/2019

Médecin urgentiste, Thomas Mesnier connaît bien les problématiques liées à l'accès aux soins, en particulier lorsqu'ils sont non programmés. Député LREM de la 1re circonscription de Charente en 2017, il est l'auteur d'un rapport sur le sujet [1] qui a inspiré plusieurs mesures comprises dans la stratégie de transformation du système de santé qui va se déployer dans les mois à venir. Pour décharger les services d'urgences, il est favorable à l'accès direct au cabinet du kinésithérapeute.



Commentaires :

Déposer un avis (vous devez être connecté) Soumettre
Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

Télésoin : mode d'emploi

Sophie Conrard - 2 avril 2020

Le télésoin est sur le point d'être déployé pour les masseurs-kinésithérapeutes. On attend d'un jour à l'autre un décret pour officialiser les choses. Pour vous y préparer,...