Se former, s'informer, s'entourer...

AMK 28: comment faire ? (1ère partie)

Anthony Bender, Matthieu Brémond, Jean-Christophe Villiot, Bertrand Selleron
Kinésithér Scient 2019,0612:45-48 - 05/09/2019

Il y a maintenant plus d'un an, la nomenclature proposée en juillet 2018 dans l'avenant 5 au sujet de la prise en charge des patients atteints de broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) en pratique libérale, valorisait les soins individuels avec une cotation AMK 28 et en groupe avec une cotation AMK 20. Le texte de l'UNCAM [1] prévoit des séances d'une heure et 30 minutes avec 3 volets attendus : respiratoire, musculaire et éducatif. Mais, concrètement, comment faire ? Nous allons tenter de répondre à cette question au travers de 2 articles.




Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

La distension thoraco-pulmonaire et sa gestion en kinésithérapie

Michel Thomann, Grégoire Abbey, Mathilde Proffit Kinésithér Scient 2023,0650:44-48 - 10/02/2023

La dyspnée est souvent la principale plainte des patients atteints de pathologies respiratoires obstructives telles que la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), l'asthme, la dilatation des bronches, ou la mucoviscidose. La...