Se former, s'informer, s'entourer...

Prévention secondaire et tertiaire auprès des personnes âgées fragiles : A nous de jouer

Jacky Robin
Kiné actualité n° 1394 - 26/02/2015

Les kinésithérapeutes ne doivent pas laisser échapper ces actions de prévention des chutes et de maintien de l'autonomie qui sont au coeur de notre métier, répondent à notre décret de compétence et représentent l'une des voies d'avenir de la kinésithérapie.

Commentaires :

Déposer un avis (vous devez être connecté) Soumettre
DANIEL abonné n° 1924 à écrit :(8)
Développons encore plus la prévention primaire pour justement ne pas la laisser exclusivement aux STAPS et APA ! À nous de faire valoir notre plus-value de professionnels de santé. Nous sommes plus chers "parce que nous le valons bien" !
DANIEL abonné n° 1924 à écrit :(7)
"Les kinés ne doivent pas laisser échapper ces actions de prévention des chutes et de maintien de l’autonomie qui sont au cœur de notre métier, répondent à notre décret de compétence et représentent l'une des voies d’avenir de la kinésithérapie."
DANIEL abonné n° 1924 à écrit :(6)
Je me réjouis de voir que les idées défendues par la FFMKR au sujet de la prévention sont défendues par des professionnels « spécialistes » de la question. D’accord à 200 % avec ces propos, identiques à ceux tenus au congrès de Rouen
Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

Avec Valérie Girond, les femmes dans la course

Sophie Magadoux 19 janvier 2018

Pour la kinésithérapeute Valérie Girond, il est temps que le sport soit pleinement une affaire de femmes. C’est dans cet esprit qu’elle a cofondé l’association La Fabrique sportive, il y a 3...