Se former, s'informer, s'entourer...

LA BIOMÉCANIQUE DU PIED ET SA PATHOLOGIE CHEZ LES ABORIGÈNES AUSTRALIENS

James Charles, Michel Pillu
Kinésithér Scient 2020,0622:23-31 - 05/07/2020

Il y a approximativement 800 000 Aborigènes en Australie. Ils représentent 3,3 % de la population australienne. Cette population présente une grande prévalence de maladies chroniques avec une morbidité et une mortalité précoce d'environ 60 %. Bien qu'il soit important pour les Aborigènes d'Australie de pratiquer des activités physiques, les recherches ont montré que les blessures des chevilles, des genoux et de la région lombale sont extrêmement nombreuses.
Les études consacrées au genou et aux problèmes lombaires ont mis en évidence que les blessures musculo-squelettiques sont prédominantes et associées à une durée d'appui majorée (Pressure Time Integrals, [PTI]). Cette durée exagérée est corrélée avec les blessures du genou et lombales.
Les Aborigènes d'Australie ont un taux de diabète environ 3 fois plus élevé que celui de la population australienne standard. L'association entre le développement des ulcérations du pied et une augmentation de la pression plantaire chez les diabétiques a été abondamment documentée. On a mis en évidence chez les Aborigènes une augmentation de 4,8 des ulcérations et un taux de 38 fois plus élevé en ce qui concerne les amputations par rapport à la population australienne standard. Bien que l'équin a été associé aux complications du pied chez les Aborigènes, y compris les amputations, c'est aussi une considération à double aspect puisque l'équin est aussi liée à l'athlétisation musculaire.
Les Aborigènes d'Australie sont puissamment athlétiques et cela depuis des milliers d'année.



THE FOOT BIOMECHANICS AND PATHOLOGY OF ABORIGINAL AUSTRALIANS
There are approximately 800,000 Aboriginal people in Australia, representing 3.3% of the Australian population, and suffer with a high prevalence of chronic disease which accounts for approximately 60% of the premature morbidity and mortality occurring in this population. Although it is important for Aboriginal Australians to participate in physical activities, research has shown ankle, knee and back injuries are very high.
Studies investigating knee and back injury for Aboriginal Australians found that musculoskeletal injuries were predominately associated with Pressure Time Integrals (PTI), which is correlated with knee and back injury.
Australian Aboriginal have diabetes approx. 3 times that of the non-Aboriginal Australians. The association between the development of foot ulceration and elevated plantar pressures in people with diabetes has been well established. Aboriginality has been shown to be associated with a 4.8 fold increase in foot ulceration and 38 times the rates of lower limb amputation compared to non-Aboriginal Australians. Although equinus has been associated with foot complications for Aboriginal Australians including amputation, it is a double-edged sword, as it is related to athleticism.
Aboriginal Australians are very athletic, and they have been for many thousands of years.


Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

INFLUENCE DE LA CRYOTHÉRAPIE COMPRESSIVE COMPARÉE À LA CRYOTHÉRAPIE CLASSIQUE SUR LA RÉCUPÉRATION ARTICULAIRE, TROPHIQUE ET FONCTIONNELLE APRÈS UNE ARTHROPLASTIE TOTALE DE GENOU

Ilana Baranes, Helena Brunel, Aude Quesnot Kinésithér Scient 2020,0625:05-18 - 05/11/2020
Introduction : le nombre de prothèses totales de genou posées, augmente constamment. En postopératoire, l'oedème et la douleur limitent la flexion. Les techniques de cryothérapie ou de compression peuvent-être utilisées pour les diminuer....

LE CONFLIT FÉMORO-ACÉTABULAIRE

Erwan Pansard Kinésithér Scient 2020,0623:13-16 - 05/09/2020

Le conflit fémoro-acétabulaire (CFA) est une cause fréquente de douleur inguinale voire d'arthrose chez le sujet jeune sportif. Il existe 3 types de CFA : l'effet CAME, l'effet pince et le conflit mixte. Il doit souvent...