Se former, s'informer, s'entourer...

Rentrée universitaire, les facultés jonglent entre 35 PASS et 457 LASS

Sophie Conrard
Kiné actualité n° 1574 - 15/10/2020



Avec la suppression de la première année commune aux études de santé (Paces), et son remplacement par de multiples voies d’accès, dans l’optique de diversifier le profil des étudiants de ces filières, la rentrée universitaire a tourné au casse-tête pour certaines facultés. Au total, il existe désormais 35 parcours spécifiques accès santé (PASS) avec une majeure santé, et 457 licences avec accès santé (LASS) avec une mineure santé, répartis sur tout le territoire, y compris dans des universités qui n’ont pas de faculté de médecine.

Comme chaque année, ces filières ont suscité beaucoup d’envies : sur Parcoursup, 19 % des lycéens avaient fait au moins 1 vœu dans l’une des 457 LASS et 10 % dans l’un des 227 PASS, selon les statistiques du ministère de l’Enseignement supérieur. À la faculté de médecine de Lille, la plus grosse de France, pas moins de 10 000 demandes ont été enregistrées, pour une capacité d’accueil de 2 500 places ! Toutes les demandes n’ont évidemment pas été satisfaites. “Pour faire face à la pression démographique encore plus forte cette année, nous avons soutenu financièrement la création de places supplémentaires dans les filières médicales et paramédicales.

Ce mouvement se poursuivra à la rentrée prochaine”, a déclaré la ministre Frédérique Vidal, lors d’un colloque organisé à Paris fin septembre.

Par Sophie Conrard (avec APM news)

© BraunS/Istock/Getty Images Plus

Commentaires :

Déposer un avis (vous devez être connecté) Soumettre
Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...