Se former, s'informer, s'entourer...

Sport santé, un bel élan

Sophie Conrard
Kiné actualité n° 1582 - 25/02/2021



On n’a pas souvent l’occasion de se réjouir en ce moment, alors on ne va pas se priver ! Depuis que nous avons publié, il y a 2 ans, un dossier dans lequel nous déplorions le fait que les kinés étaient presque systématiquement oubliés dans le domaine du sport santé [1], la situation s’est nettement améliorée. D’abord, vous êtes de plus en plus nombreux à vous lancer et à proposer des initiatives intéressantes dans ce domaine. Et surtout, les autres acteurs du secteur pensent un peu plus souvent à vous, y compris les politiques. Et les premiers intéressés : les patients (lire notre dossier p. 15 à 18). Bien sûr, il reste des points d’amélioration, que nous évoquons dans cet article. Tout n’est pas rose. Mais le travail de l’ombre accompli par certains kinésithérapeutes très investis sur le terrain, par d’autres spécialistes de la formation, les syndicats, l’Ordre, etc. commence à porter ses fruits.

Pour moi, c’est l’avenir. Pas seulement une voie d’avenir pour la profession (en tout cas pour les kinésithérapeutes qui le souhaitent) : c’est l’avenir de notre société et de notre système de santé. L’activité physique, adaptée ou non, que l’on soit malade ou bien portant, est une véritable stratégie thérapeutique non médicamenteuse. Pratiquer régulièrement et à la juste dose, c’est la clé pour vieillir en restant en forme, et pour limiter significativement les risques de développer certaines maladies. On le sait, la littérature est de plus en plus riche en la matière. C’est l’avenir, j’en suis sûre. Et votre profession peut jouer un rôle essentiel dans cette histoire.

[1] “Sport sur ordonnance : les kinés trop souvent oubliés”, Kiné actualité n°1538 du 21 février 2019.

Commentaires :

Déposer un avis (vous devez être connecté) Soumettre
Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...