Se former, s'informer, s'entourer...

Le label HS2 : le passeport pour vieillir chez soi en autonomie

Nicolas Blaise et Ariane Binet-Prévost
- 6 septembre 2021

90 % des Français souhaitent vieillir chez eux. Mais seuls 6 % des logements sont adaptés au bien-vieillir. Inscrit dans une logique de prévention, le label HS2 vise à favoriser le maintien à domicile des personnes âgées dans les meilleures conditions, ou leur accueil dans des logements neufs ou rénovés.

Professionnels et acteurs engagés pour soutenir les personnes fragilisées au quotidien, la mise en place d’une démarche HS2 vous permettra d’inscrire votre activité dans un écosystème centré sur la personne en proposant :

- des services individuels ou collectifs ;
- un accompagnement spécifique à votre patientèle ;
- des services et matériels innovants pour préserver leur santé et leur sécurité.

La démarche HS2 intervient en amont de la perte d’autonomie et offre des alternatives au placement en Ehpad ou en maison de retraite.

Apave, partenaire de la FFMKR et de la Maison des Kinés, dont Kiné actualité fait partie, accompagne depuis plus de 150 ans les établissements de santé dans la maîtrise de leurs risques techniques, humains et environnementaux.

Notre métier, c’est de vous permettre d’exercer le votre en toute sécurité.

 

Nicolas Blaise est responsable de marché santé, médico-social chez Apave. Ariane Binet-Prévost est responsable du développement national du label HS2.

© Robert Kneschke

Commentaires :

Déposer un avis (vous devez être connecté) Soumettre
Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

Remplacements, ce qu'il faut savoir

François Sabarly Kiné actualité n° 1655 - 06/06/2024

Vous souhaitez vous faire remplacer au cabinet cet été ou, au contraire, vous allez remplacer un confrère installé ? Contrat écrit, demande d'autorisation, protection sociale... : le point sur les conditions et...

Conjoint :
Ses droits sociaux selon son statut

François Sabarly Kiné actualité n° 1654 - 23/05/2024

Le conjoint d'un masseur-kinésithérapeute qui participe régulièrement à l'activité du cabinet doit opter pour un statut : collaborateur, salarié ou associé. Le statut choisi entraîne...