Se former, s'informer, s'entourer...

Brèves santé

SANTÉ 0
breves.jpg

Sophie Conrard
Kiné actualité n° 1465 - 10/11/2016

Ehpad
Dans la peau des résidents
L’organisme de formation Senior Care a équipé des professionnels travaillant en Ehpad d’un attirail reproduisant les troubles sensoriels et physiques des personnes très âgées (orthèses articulées pour alourdir les membres, cous enserrés dans des minerves, ceintures de contention pour les épaules, gants, masques perturbant la vue, casques anti-bruit…), pour les aider à prendre conscience de ces handicaps et ainsi mieux adapter leur prise en charge.
À ce jour, cette expérience qui s’est révélée très constructive a été menée dans 53 Ehpad du groupe associatif SOS. (APM)

Le chiffre
70 % des décès dans le monde sont dus à des maladies non transmissibles, liées au mode de vie du patient : cardiopathies ischémiques, AVC, diabète, insuffisance rénale chronique, maladie d’Alzheimer, toxicomanie. Plus d’une personne sur dix est touchée par une des huit maladies chroniques les plus répandues : caries, céphalées de tension, anémie ferriprive, surdité, migraine, herpès génital, troubles de la vue et ascaridiose (parasite intestinal).
Source : “The Lancet”, 8 octobre 2016.

Douleurs chroniques
Un plan d’attaque ?
Les députés ont voté, dans le cadre du PLFSS 2017, un amendement visant à déployer des expérimentations de parcours de prise en charge des douleurs chroniques comme la fibromyalgie (mais pas seulement). Le texte n’est pas encore définitif puisqu’il doit encore être débattu au Sénat, mais s’il passe en l’état, il permettra aux patients concernés d’être “mieux orientés et mieux entendus” au fil de leur parcours de soins. L’objectif est de favoriser l’articulation entre les médecins traitants, qui sont souvent le premier interlocuteur du patient, et les spécialistes (rhumatologues, etc.) en ville ou à l’hôpital. Un forfait de coordination pourrait être mis en place pour ce faire.

Prado
Le dispositif relancé en 2017
Le Prado (programme d’accompagnement du retour à domicile) plaies chroniques va être relancé en 2017 dans le cadre du Prado personnes âgées. Conçu pour améliorer la prise en charge des escarres, ulcères veineux de jambe et plaies du pied diabétique, qui coûtent un milliard d’euros par an à l’assurance maladie, il est actuellement expérimenté sur dix territoires. En l’intégrant au Prado personnes âgées (plus de 75 ans), le but est de ne pas restreindre le dispositif aux patients des services de diabétologie, dermatologie et gériatrie. Il balaiera tous les services hospitaliers.

Le chiffre
3,5 millions de Français souffrent de maladies cardiovasculaires, soit 6,5 % de la population, selon une étude basée sur le Système national d’information inter-régimes de l’assurance-maladie (Sniiram) publiée dans la revue “Archives of Cardiovascular Diseases”. En moyenne, les personnes concernées sont âgées de 71 ans et plutôt de sexe masculin. À partir de 75 ans, 48 % des hommes et 29 % des femmes développent une maladie coronarienne, des troubles du rythme cardiaque ou de la conduction, ou ont un AVC.

© APM
© Jorge Salcebo/Istockphoto

Commentaires :

Déposer un avis (vous devez être connecté) Soumettre
Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

Étude de cas

Benoît Emeraux Kinésithér Scient 2021,0636:52-55 - 10/11/2021

Désormais à 22 mois des premiers cas de Covid-19 décrits, la physiopathologie ainsi que la prise en charge clinique en phase aiguë de la maladie sont mieux comprises par la communauté médicale et...