Se former, s'informer, s'entourer...

Livre : La rééducation anorectale tout en douceur

Sophie Conrard
- 14 décembre 2018

Kinésithérapeutes et formateurs, Hélène Colangeli-Hagège et Max-Claude Cappelletti connaissent bien le sujet de la rééducation ano-rectale. Ils viennent de publier un livre destiné à la fois à leurs confrères et aux patients désireux de s'informer ou se former dans ce domaine.



À part un ouvrage de Guy Valancogne aujourd'hui épuisé, il existe très peu de littérature sur la rééducation ano-rectale, certainement parce que le sujet reste un peu tabou et n'est "pas vendeur", comme le dit l'expression. La publication de l'ouvrage de Hélène Colangeli-Hagège et Max-Claude Cappelletti, qui a demandé 2 ans de travail aux 2 auteurs, en est d'autant plus importante. Il vient conceptualiser une pratique dans laquelle les masseurs-kinésithérapeutes français sont compétents mais trop peu nombreux. "Certains veulent bien s'occuper des suites de grossesse et de maternité mais pas de la sphère ano-rectale. D'autres hésitent à se lancer parce qu’ils n’ont pas reçus la formation adéquate. D'autres encore pensent bien faire mais se retrouvent rapidement démunis, confirme Max-Claude Cappelletti. L'objectif premier du livre est de "faire connaître les bonnes pratiques pour les encourager".

L'Association Réseau en Rééducation Pelvinéale (Arrep) est souvent sollicitée pour des questions ayant trait à la rééducation ano-rectale, c'est pourquoi ils ont écrit ce livre. "Nous avons compté : nous recevons environ 60 demandes par mois dont les deux tiers concernent la rééducation ano-rectale, de la part de médecins et de patients sur ce sujet ! affirme le kinésithérapeute.

Formuler les choses le plus clairement possible

Aujourd'hui, le patient est acteur de sa pathologie, quelle qu'elle soit. Alors pourquoi ce livre ne s'adresserait-il pas à lui ? Volontairement rédigé dans un langage simple, enrichi de schémas anatomiques facile à comprendre, il vise d'abord à "aider les gens à mieux comprendre leur anatomie, les éventuels troubles dont ils souffrent et leur présenter les solutions qui existent", explique Max-Claude Cappelletti. "Il y a par exemple un chapitre de conseils pour optimiser la rééducation. Hygiène, médicaments… Le but est de lui donner des points de repères pour qu'il sache ce qu'on lui prescrit et pourquoi."

Il y a peut-être des passages qui lui sembleront un peu ardus ou qu'il sautera. Mais le livre a été conçu de façon à ce qu'il s'y retrouve. "Habitués à parler et expliquer les choses aux patients", les 2 auteurs ont puisé dans leur expérience pour formuler les choses le plus clairement possible.

Pour autant, ce livre ne laissera pas les professionnels sur leur faim. "Il leur donnera des éléments pour aller plus loin dans cette pratique. On peut le considérer comme un premier pas vers une formation continue en rééducation ano-rectale, ou un outil pour faire le point sur ce sujet s'ils y ont déjà été formés", explique Hélène Colangeli-Hagège.

Une pratique complexe mais très gratifiante

Le sujet n'est pas simple mais il est "passionnant" et "c'est une pratique hyper variée", affirme Hélène Colangeli-Hagège, qui développe : "Il ne s'agit pas seulement de rééducation anale, mais d'une rééducation ano-rectale qui rééduque 2 étages anatomiques aux comportements différents et leur coordination. L'un et/ou l'autre peut dysfonctionner. La difficulté est de maîtriser les outils donnant accès à ce système complexe".

Le trop faible nombre de kinésithérapeutes pratiquant cette rééducation retarde l’accès aux soins pour de nombreux patients. Combien restent sur le carreau ? Difficile à dire, il n'y a pas de statistiques. Mais on sait que 2 à 4 millions de personnes en France souffrent d'incontinence (toutes incontinences confondues). "Une étude de 2013 suggère que 5 à 15 % de la population française est atteinte d'incontinence fécale", avance Max-Claude Cappelletti [1].

Le titre du livre a été choisi pour "faire comprendre au lecteur, qu'il soit patient ou thérapeute, que cette rééducation ne doit être ni désagréable, ni douloureuse et qu’elle peut être abordée sereinement", insiste sa consœur. "En formation, il y a tellement d'informations à faire passer qu'il est difficile de tout retenir. Par ailleurs, il y a incontestablement une part émotionnelle très forte. La rééducation se déroule en endocavitaire, dans une cavité qui est rarement explorée. Le thérapeute a conscience d'être intrusif, il doit fournir beaucoup d'explications au patient. Cela lui demande un engagement fort. La bonne nouvelle, c'est que c'est extrêmement gratifiant !"

Au fil du livre, de nombreuses remarques fort utiles de l'un ou l'autre auteur émaillent le texte pour apporter en quelques lignes une précision, un retour d'expérience, souligner une information importante.

Éd. Robert Jauze, Guides du vivre bien. 264 pages, 25 €.

[1] ORALIA - Etude longitudinale sur les patients de l'observatoire Rhône-Alpes de l'incontinence anale menée par Henri Damon et François Mion, du Service des explorations fonctionnelles digestives de l'Hôpital Édouard Herriot, Hospices civils de Lyon.

Prochains stages à l'INK

Rééducation ano-rectale :

- 1er degré : 2 jours de théorie « Rééducation anorectale : les grands tableaux cliniques (constipation) » 20-21 juin et 28-29 novembre 2019

- Une journée pratique au cabinet de H. Colangeli  6-7 décembre 2019 (à confirmer)

- 2e degré : Formation anorectale (FIF-PL) 22 juin et 30 novembre 2019

Rééducation périnéo-sphinctérienne masculine et féminine :

- H. Colangeli : « Kinésithérapie de la paroi abdominale : techniques manuelles, posturales et gymniques (gymnastique abdominale) » : 17-18 mai et 18-19 octobre 2019 (prise en charge DPC)

- H. Colangeli : « Cancer de la sphère pelvienne et kinésithérapie » (nouveau stage) 05-06 juillet 2019 (DPC)

- J-P. Dentz et M-C. Cappelletti : « Rééducation périnéo-sphinctérienne masculine et grands tableaux cliniques : pathologies les plus fréquentes, examens complémentaires, chirurgies et conséquences » 26-27 septembre 2019 (DPC)

- J-P. Dentz : « Rééducation périnéo-sphinctérienne féminine » 18-19 octobre 2019 (DPC)

- L. Mourichon « Rééducation périnéo-sphinctérienne féminine » 07-08 février 2020 (DPC)

- L. Mourichon et N. Fellmann : « Hypertonie périnéale et vaginisme » 19 novembre 2019 (DPC)

- J-P. Dentz, L. Mourichon et C. Bataillon : Rééducation périnéo-sphinctérienne féminine - Techniques rééducatives » 12-14 décembre 2019 (prise en charge par le FIFPL)

Rens. et inscription à l'INK - 01 44 83 46 71 - secretariat@ink-formation.com - www.ink-formation.com - Offre valable sous réserve d'un nombre suffisant de participants.

Commentaires :

Déposer un avis (vous devez être connecté) Soumettre
Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

Tous au salon Rééduca !

Sophie Conrard - 25 octobre 2018

Le grand rendez-vous annuel de la profession ouvre ses portes aujourd'hui. Nous y serons jusqu'à samedi soir. Venez nous y rencontrer !