Se former, s'informer, s'entourer...

Un nouvel acte dérogatoire pour la prise en charge des patients Covid+ à domicile

Sophie Conrard
- 26 novembre 2020



Afin d'assurer la continuité des soins pour les patients Covid+ et de décharger un peu les hôpitaux, la consigne est maintenant de favoriser la prise en charge à domicile des patients pour qui cela est possible. La HAS a par exemple rendu, le 9 novembre, un avis sur les modalités de l'oxygénothérapie à domicile. La Cnam vient de créer un nouvel acte dédié.

Dans le cadre de cette prise en charge à domicile, les kinésithérapeutes peuvent intervenir auprès des patients ayant été hospitalisés pour la Covid-19, qui rentrent chez eux avec une prescription d'oxygénothérapie, mais aussi auprès des patients infectés qui n'ont pas été hospitalisés mais ont besoin d'une oxygénothérapie (besoins inférieurs à 4 litres par minute). C'est pour ces derniers qu'un nouvel acte dérogatoire vient d'être mis en place, afin de permettre aux kinésithérapeutes d'assurer des soins adaptés.

Ces actes sont cotés AMK 10,6 et sont réalisés sur prescription médicale, au lieu d'un AMK 8,3, pour tenir compte des contraintes particulières liées à l'intervention auprès de ces patients. Le déplacement est coté IFP. La télésurveillance est possible à condition qu'un bilan ait été réalisé au préalable.

Pour les patients Covid+ ayant été hospitalisés et sortant sous oxygénothérapie, ce sont les cotations dérogatoires pour la rééducation post-Covid mises en place en juin dernier qui s'appliquent.

Pour plus d'informations, sachez que le Groupe assistance ventilatoire et oxygène de la SPLF a publié des conseils sur la ventilation et l'oxygénothérapie à domicile.

(Source : FFMKR)

© stefanamer/Istock/Getty Images Plus

Commentaires :

Déposer un avis (vous devez être connecté) Soumettre
Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

Loi Rist : des avancées pour la profession

Sophie Conrard - 15 avril 2021

Découlant du Ségur de la santé, la loi Rist, du nom de la députée LREM qui l'a portée, Stéphanie Rist (Loiret), a été votée hier, le 14 avril. Si elle manque globalement...