Se former, s'informer, s'entourer...

Covid-19 : la vaccination de rappel ouverte à tous les soignants

©MicroStockHub

Sophie Conrard
-11 octobre 2021

Le gouvernement suit la recommandation de la Haute autorité de santé (HAS) d'ouvrir les rappels de vaccination contre le Covid-19 à l'ensemble des soignants et aux proches de personnes immunodéprimées. Il les invite à prendre rendez-vous dès à présent.



La HAS a rendu, le 6 octobre, un avis en faveur de l'administration d'une dose de rappel de vaccin à ARNm (Moderna ou Pfizer/BioNTech) 6 mois après un schéma vaccinal complet, pour les 3,5 millions de professionnels du secteur de la santé, du médico-social et du transport sanitaire. Cela concerne aussi les 350  à 400 000 personnes de l'entourage des malades immunodéprimés.

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a immédiatement fait savoir qu'il demanderait au gouvernement de suivre cet avis. "Dès aujourd'hui, les soignants vaccinés depuis plus de 6 mois peuvent recourir au rappel", a confirmé le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, le 7 octobre, invitant les personnes concernées à prendre rendez-vous dans un centre, une pharmacie ou chez leur médecin. Les soignants sont d'après lui "très nombreux à avoir émis, ces derniers jours et semaines, le souhait de pouvoir recourir à cette 3e dose".

Sur les 4,5 millions de personnes éligibles au rappel depuis le 23 août, 1,5 million y ont déjà recouru.

Olivier Véran a déclaré le 7 octobre que ce rappel ne serait pas obligatoire et qu'à ce jour, 95 % des soignants de France, libéraux et salariés, étaient dûment vaccinés contre le Covid-19. Parmi ceux qui ont été suspendus parce qu'ils ne l'étaient pas au 15 octobre, "une partie conséquente est finalement allée se faire vacciner", a-t-il affirmé, se basant sur les chiffres que lui fournissent les ARS.

"Le Covid-19 n'a pas disparu, nous sommes encore à près de 4 500 nouveaux cas par jour", a-t-il averti, rappelant son "soutien à l'ensemble des professionnels de santé qui consacrent leurs journées à protéger les citoyens" alors que plusieurs soignants vaccinant ont été la cible d'attaques et de menaces récemment.

(avec APM news)

Commentaires :

Déposer un avis (vous devez être connecté) Soumettre
Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...