Se former, s'informer, s'entourer...

Rémunération : un complément de 239 € bruts par mois pour les professionnels de la filière socio-éducative

©shapecharge

Sophie Conrard
- 20 septembre 2022

Un avenant à la convention collective national de travail des secteurs sanitaire, social et médico-social du 26 août 1965 vient d'être publié au "Bulletin officiel" du ministère de la Santé, mettant en place ce complément de salaire.



Sont concernés les personnels soignants salariés, accompagnant les publics vulnérables, exerçant dans les établissements des secteurs suivants : accompagnement des personnes âgées, accompagnement des personnes handicapées, protection et aide sociale à l’enfance, protection judiciaire de la jeunesse, protection juridique des majeurs, accompagnement des publics en difficulté spécifiques, accompagnement des adultes et jeunes adultes en difficulté sociale : structures d’accueil des personnes sans domicile fixe, foyers de jeunes travailleurs, structures d'accueil des demandeurs d'asile, etc.

Les métiers concernés sont les aides-soignants, infirmiers, cadres infirmiers, masseurs-kinésithérapeutes, orthophonistes, orthoptistes, audio-prothésistes, ergothérapeutes, psychomotriciens, auxiliaires de puériculture, diététiciens, aides médico-psychologiques, auxiliaires de vie sociale, accompagnants éducatifs et sociaux.

Cette indemnité est mensuelle et équivaut à 239 € bruts pour un salarié à temps plein. Pour les salariés à temps partiel, le montant est proratisé à hauteur du temps de travail prévu au contrat. Elle "a pour objet de pallier les problématiques d’attractivité des métiers rencontrées par les établissements concernés", peut-on lire dans le Bulletin.

Cette mesure avait été décidé lors de la "conférence des métiers" du 18 février 2022, où le Premier ministre ainsi que le président de l’Assemblée des départements de France avaient annoncé une revalorisation des métiers de la filière socio-éducative du secteur sanitaire, médico-social et social en vue de favoriser l’attractivité du travail social.

Commentaires :

Déposer un avis (vous devez être connecté) Soumettre
Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

DE PATIENT À COLLABORATEUR... Évolution des postures dans le soin

Annabelle Roulin, Guillaume Damuseau, David Levoyer, Pascal Gillot Kinésithér Scient 2022,0644:13-17 - 10/07/2022

Après 2 ans de mise en oeuvre de l'atelier de MAO « Metronomik », animé par un usager des services de soins, porteur de troubles psychiques, cet article en présente un premier bilan. Il ne vise pas à...

Les gagnants et les perdants du projet de «Grande Sécu»

Sophie Conrard Kiné actualité n° 1602 - 27/01/2022
Le Haut Conseil pour l'avenir de l'assurance-maladie (HCAAM) a remis à Olivier Véran, le 14 janvier, un rapport sur l'articulation entre Sécurité sociale et complémentaires santé. L'un des scénarios envisagés consisterait à élargir le...