Se former, s'informer, s'entourer...

Objets connectés :
Gare aux mauvais usages

Alexandra PICARD
Kiné actualité n° 1529 - 11/10/2018

Face à l'utilisation de plus en plus massive d'objets connectés dans les cabinets, et en raison d'un cadre juridique ténu, il n'est pas évident d'éviter tout dérapage. Voici quelques règles à connaître.



Commentaires :

Déposer un avis (vous devez être connecté) Soumettre
Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

Déontologie, connaître et respecter les droits des patients

François Sabarly Kiné actualité n° 1557 - 09/01/2020

Les patients ont des droits. Ils peuvent choisir librement leur masseur-kinésithérapeute, ils ont le droit d'être informés sur leur état et les soins qui vont leur être prodigués, et de donner ou...

Cabinet secondaire :
Ce qui est autorisé... ou pas

François Sabarly Kiné actualité n° 1551 - 03/10/2019

En principe, un masseur-kinésithérapeute libéral ne doit exercer qu'en un seul lieu. Toutefois, le code de déontologie permet des dérogations pour ouvrir un cabinet secondaire si les besoins de la population...