Se former, s'informer, s'entourer...

Crise de grabatisation dans les Ehpad, pourquoi il faut agir vite

Alexandra PICARD
Kiné actualité n° 1566 - 21/05/2020

À la suite de la fermeture des Ehpad en mars, en raison de la crise du Covid-19, 80 % des kinésithérapeutes n'y sont plus intervenus. Une absence de soins qui laisse des séquelles irréversibles chez de nombreux résidents, comme le dévoile une enquête menée par la FFMKR, qui tente de faire réagir le gouvernement en proposant des actions prioritaires pour faire évoluer la situation.



Commentaires :

Déposer un avis (vous devez être connecté) Soumettre
Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

URPS, des élections sous tension

Sophie Conrard Kiné actualité n° 1570 - 16/07/2020

Les syndicats des professions appelées à élire leurs représentants aux Unions régionales des professions de santé (URPS) ont participé le 25 juin à une réunion avec la Direction de...

Coronavirus, quelles leçons tirer de la crise ?

Alexandra PICARD Kiné actualité n° 1569 - 02/07/2020

Que faut-il retenir de la pandémie de Covid-19 qui a paralysé une partie de la profession pendant 2 mois ? Y a-t-il eu des aspects positifs à cette crise ? Comment envisager l'avenir ?