Se former, s'informer, s'entourer...

RUPTURE DE POULIE DIGITALE : quel traitement aujourd'hui ?

Denis Gerlac, François Moutet, Alexandra Forli, Denis Corcella
Kinésithér Scient 2020,0625:19-26 - 05/11/2020

Les lésions de poulies digitales sont en augmentation ces dernières années. Ce constat est attribué au développement croissant de l'escalade sportive ainsi qu'à la surenchère de la difficulté des voies.
Peut-on empêcher la survenue de ces lésions aujourd'hui ? C'est peu probable, tout au plus envisager de les freiner en promouvant des conseils de préparation physique et d'hygiène de vie sportive (échauffement, étirements, musculation, hydratation…).
Face à l'augmentation de ces lésions, il devient important de connaître les traitements qui existent et savoir comment les mettre en place.
Aujourd'hui, le choix du traitement (conservateur ou chirurgical) est avant tout lié à la présence ou non d'une corde d'arc et au niveau d'escalade du grimpeur blessé. Le traitement privilégié est le traitement conservateur, il comprend en plus de la mise au repos, le port d'une bague de protection et de la rééducation pour récupérer l'indolence, la mobilité et la force des doigts.
La chirurgie n'est proposée qu'aux grimpeurs de haut niveau et aux lésions présentant une corde d'arc.
Bien conduits, ces deux types de traitement apportent d'excellents résultats.

DIGITAL PULLEY RUPTURE:
What treatment today?
The diagnosis of thoracic outlet and brachial plexus syndromes is imprecise in the differentiation of neurovascular compression from neural tension independent of vascular compression.
Recent developments have led to a simplified clinical diagnosis (1 sign - 2 maneuvers) carried out by the physiotherapist, physician or surgeon. Three specific elements guide a common rehabilitation protocol with physiotherapy techniques adapted to the severity and specificity of the presentation.
The physiotherapist ensures the effectiveness of the medical intervention. CPD programs contribute to the optimal management.

Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

Troubles musculo-squelettiques chez le musicien

Céleste Rousseau Kinésithér Scient 2019,0612:49-52 - 05/09/2019

On estime que 75 % des musiciens ont souffert de troubles musculo-squelettiques liés à la pratique de leur instrument. Au même titre que les athlètes de haut niveau, les musiciens sont soumis à des contraintes...