Se former, s'informer, s'entourer...

Plus besoin de maintenir les gardes respiratoires en Normandie

Sophie Conrard
- 12 janvier 2021

Les kinésithérapeutes du Réseau bronchiolite normand ont suspendu leurs gardes, car la bronchiolite est absente cet hiver.



C'est l'une des rares conséquences heureuses de la pandémie de Covid-19 : les mesures barrière pour limiter la propagation du virus s'avèrent efficaces contre d'autres virus hivernaux, comme la grippe et la bronchiolite. En Normandie, par exemple, l'ARS vient d'annoncer la suspension de la permanence des soins de kinésithérapie respiratoire destinés aux enfants de moins de 3 ans atteints de bronchiolite.

Bien sûr, "si la situation venait à évoluer, le Réseau bronchiolite normand et l'ARS restent vigilants et se tiennent prêts à prendre les mesures nécessaires pour remettre en place des gardes de masseurs-kinésithérapeutes", rassurent les parties prenantes.

Si besoin, les kinésithérapeutes du réseau restent joignables au 02 35 59 29 78 ou par mail : rbhn.secretariat@sos-bronchiolite.org

© LSOphoto/Istock/Getty/Images plus

Commentaires :

Déposer un avis (vous devez être connecté) Soumettre
Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

Télésoin : c'est (enfin) parti !

Sophie Conrard - 20 avril 2020

Très attendu, l'arrêté permettant aux kinésithérapeutes de pratiquer le télésoin et de se faire rémunérer en conséquence a été publié au 'Journal officiel'...