Se former, s'informer, s'entourer...

Une bonne dose de chaleur humaine

Sophie Conrard
Kiné actualité n° 1614 - 21/07/2022



J’ai passé un très agréable moment le 7 juillet, à Nîmes, lors de rencontres organisées par le Réseau Diane du Gard, aussi je remercie les organisateurs de m’y avoir invitée ! Le contenu médical de cette journée était dense et passionnant, mais surtout la présence de nombreuses patientes lui a donné beaucoup de sens. Souvent, lorsque j’assiste à des congrès, on parle des patients mais ils ne sont pas dans la salle. Là, nous étions “obligés” de parler avec ces femmes et tout prend une autre ampleur (compte rendu à lire p. 8-9). Certains intervenants, professionnels de santé, étaient même intimidés à l’idée de prendre la parole devant une telle assemblée !

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, les jeunes kinésithérapeutes ne boudent pas tous la prise en charge des pathologies neurologiques.

Une enquête récemment réalisée par l’association France Parkinson et la FFMKR révèle que ceux qui ont moins de 10 ans d’exercice comptent davantage de patients atteints de cette maladie dans leur patientèle que leurs confrères ayant plus d’ancienneté. Mais ce n’est pas le principal enseignement de cette enquête, dont je vous invite à découvrir les résultats dans notre dossier p. 12 à 15. Bonne lecture !

Ce journal est le dernier avant la trêve estivale. Le prochain Kiné actualité arrivera dans vos boîtes aux lettres le 15 septembre. En attendant, restez connectés sur notre appli ou sur www.kineactu.com pour suivre l’actualité de la profession ! Bonnes vacances à tous. Qu’elles riment avec “kiffance” ! Ce mot n’est certes pas (encore) dans le dictionnaire mais il exprime clairement ce que j’ai envie de vous dire.

Commentaires :

Déposer un avis (vous devez être connecté) Soumettre
Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...